Tortue de Kemp - CESTM - Aquarium La Rochelle

Rude hiver
pour les tortues marines...

Turtles tracking
Comme chaque hiver, l'Aquarium La Rochelle a décuplé ses efforts pour assurer la survie des tortues marines qui s'échouent sur le littoral de la façade Manche-Atlantique.

Questions/réponses avec Florence, responsable du CESTM

Le CESTM de l'Aquarium La Rochelle coordonne le Réseau Tortues Marines Atlantique Est. C'est avec l'aide de 115 sentinelles, formées et habilitées à intervenir auprès de ces espèces marines protégées, que nous surveillons le littoral depuis les Pyrénées Atlantiques jusqu'au Pas-de-Calais. Ainsi chaque année, de multiples observations et sauvetages ont lieu car les tortues retrouvées vivantes sont rapatriées au C.E.S.T.M. pour y être soignées. Les tortues mortes font quant à elles, l'objet d'un examen approfondi pour détecter les causes de mortalité et améliorer nos connaissances sur ces espèces marines en voie de disparition.

 

  • Depuis le 1er janvier 2016, combien de tortues marines se sont échouées ?

35 échouages ont été répertoriés, mais les jeunes tortues marines sont de petite taille et peuvent parfois passer inaperçues. Il est donc important d’être vigilants lors de vos promenades au bord de la plage et de nous contacter si vous observez une tortue marine échouée !

 

  • Quelles sont les espèces qui se sont échouées ? 

Les 4 espèces pouvant être observées sur la façade Manche-Atlantique ont été concernées, avec une forte proportion de tortues caouannes (18 échouages) ; un record depuis 2007 qui dénombrait cette année-là 16 observations.

 

Récapitulatif des échouages

- 19 tortues caouannes (Caretta caretta)

- 7 tortues de Kemp (Lepidochelys kempii)

- 5 tortues Luth (Dermochelys coriacea)

- 5 tortues vertes (Chelonia mydas)

 

  • Quel a été le mois le plus critique pour les échouages ?

Pour le moment, le mois de février enregistre à lui seul 16 échouages. Au mois de mars, 12 échouages ont été observés !
De grands coups de vents ont eu lieu en ce début d’année, ce qui a rapproché des côtes les jeunes tortues marines déjà piégées dans les eaux européennes hivernales.

Distribution mensuelle des échouages recensés sur la façade Manche-Atlantique depuis le 1er janvier 2016

 

  • Quelles sont les zones d'échouages ?

Des Landes (40), qui a comptabilisé 11 échouages jusque dans le Pas-de-Calais (62), toute la zone confiée au CESTM a été concernée.

Répartition géographique des 36 échouages de tortues marines recensés depuis le 1er janvier 2016

 

  • Combien de pensionnaires occupent actuellement le centre de soins ?

12 pensionnaires occupent actuellement les aquariums de réhabilitation du centre de soins : 11 tortues caouannes et 1 tortue verte. De 500g à plus de 34kg, les jeunes tortues marines demandent une attention quotidienne aux soigneurs de l'Aquarium La Rochelle.

 

Récapitulatif des tortues en soins

Espèce Date d'échouage Lieu d'échouage Longueur droite de carapace Poids
Tortue caouanne 25/12/15 Larmor-Plage (56) 20,1 cm 1,306 kg
Tortue caouanne 13/01/16 Kerlouan (29) 38 cm 8,970 kg
Tortue caouanne 02/02/16 Plouharnel (56) 63,3 cm 35,5 kg
Tortue caouanne 06/02/16 Saint Jean de Monts (85) 28,6 cm 3,862 kg
Tortue caouanne 15/02/16 La Barre de Monts (85) 18 cm 960 g
Tortue caouanne 05/03/16 Seignosse (40) 14,7 cm 582 g
Tortue caouanne 05/03/16 Biscarosse (40) 16,4 cm 726 g
Tortue verte 05/03/16 Moliets (40) 24,7 cm 1,922 kg
Tortue caouanne 06/03/16 Lit et Mixe (40) 19,2 cm 1,3 kg
Tortue caouanne 06/03/16 Mimizan (40) 21,7 cm 1,678 kg
Tortue caouanne 06/03/16 Mimizan (40) 28,3 cm 4,006 kg
Tortue caouanne 19/03/16 Sainte Marie du Mont (50) 63,4 cm 34,4 kg
Tortue caouanne 15/04/16 Au large d'Arcachon (33) 44,8 cm 16,220 kg

 

  • De quoi souffraient les tortues marines recueillies par le centre de soins ?

Rien ne leur a été épargné ! Les tortues marines accueillies au centre de soins étaient déshydratées et dénutries, elles présentaient également des blessures plus ou moins superficielles et même des nageoires amputées. Chez l’une d’entre elles, des déchets en plastique ont provoqué la déchirure de son cloaque…
A cela s’ajoutent également des individus présentant des malformations, comme des écailles supplémentaires ou en moins. Mais ce n’est pas cela qui a causé leur échouage.

 

  • Quels sont les premiers gestes à leur arrivée ?

La prise en charge de ces tortues marines a été cette année renforcée : une radio et une analyse de sang ont été réalisées chez toutes les nouvelles arrivantes. Ces examens avaient pour objectif de détecter des éventuelles obstructions au niveau du tube digestif ou encore des problèmes pulmonaires pour permettre la mise en place d'une thérapie adaptée à chacune. Tandis que certaines étaient placées sous oxygène, d’autres étaient réhydratées et/ou sous antibiothérapie et apports vitaminiques.

 

  • Que mangent les tortues marines ?

A leur arrivée, les tortues marines ne s’alimentaient pas. Après quelques jours en soins, elles ont commencé à s’alimenter avec des petits morceaux de poissons, ou des petits morceaux de crustacés. Il faut trouver l’aliment qui leur donne envie. Ainsi, l’une de nos pensionnaires, une tortue verte, s’est intéressée à la nourriture grâce à un bouquet de brocolis !
Nous enrichissons les aliments avec des vitamines et du calcium afin de couvrir tous les besoins énergétiques de ces animaux.

 

  • Comment se portent les tortues aujourd’hui ?

Après plusieurs semaines de soins pour les pensionnaires (et de stress pour les soigneurs), les tortues se portent bien, elles s’alimentent toutes, dans la colonne d’eau mais également sur le fond et elles ont toutes pris du poids ! Toutes ont terminé leur antibiothérapie. Des analyses de sang et de nouvelles radios seront programmées d’ici quelques jours pour observer l’évolution de leur état de santé depuis le jour de leur prise en charge.

 

  • Est-ce que les tortues marines portent un nom ?

Depuis 2008, les tortues marines prises en charge par le CESTM et destinées à retrouver l’Océan sont baptisées avec un nom qui correspond à un trait de leur caractère ou de leur histoire et dont la première lettre suit l’ordre alphabétique. Cette année, les noms des tortues commenceront par un G.
L’Aquarium La Rochelle a baptisé la première tortue arrivée en ce début d’année : « Guirlande » s’était échouée le 25/12/2016 sur une plage de Larmor-plage (56).

 

  • Pourront-elles retourner dans le milieu naturel ?

C'est le seul objectif pour lequel nous oeuvrons chaque jour au centre de soins. Si leur état de santé et leur comportement le permet, nous programmerons leur retour à l'Océan début juillet.

13 pensionnaires au CESTM de l'#AquariumLaRochelle ! Rude hiver pour les tortues marines...

Related pictures
to this article

React
to this article
Find us also on

Join our fans on

follow the news of the aquarium continuously on

Find us also on

Inscription Newsletter