Méduses

Méduses
Une affluence printanière

Paroles d'experts

Le retour des méduses !

Chaque année, le printemps marque l'apparition des méduses sur les côtes françaises.  Particulièrement nombreuses cette année, elles soulèvent certaines questions. Pourquoi sont-elles absentes l'hiver ? Un retour précoce signifie-t-il que l'été sera plus chaud que la normale ? Explications avec Pierre, biologiste de l'Aquarium.

 

Comment expliquer une telle affluence ?
 

" L'arrivée " des méduses au printemps est déterminée par plusieurs facteurs.

Certaines espèces, comme les aurelia, se reproduisent à cette période de l'année. Mais les conditions climatiques restent le facteur principal !
D'une année sur l'autre, il peut y avoir la même quantité d'individus au large ; mais ces animaux se déplacent uniquement avec les courants, qui peuvent donc aléatoirement les entraîner sur le rivage. Les conditions anticycloniques du mois d'avril 2017, apportant une mer très calme, ont donc favorisées un grand nombre d'ombrelles sur les littoraux français.
De plus, elles suivent leur nourriture : le plancton, qui se déplace au grès de ces courants.
Cette abondance n'a donc aucun rapport avec la prédiction d'un été chaud !

 

Les méduses de la côte française sont-elles dangereuses ?

 
La façade Manche-Atlantique et la Méditerranée comprennent une dizaine d'espèces de méduses. On observe très fréquemment les rhizostoma : sans tentacules, elles sont très peu urticantes.

Les aurélie et méduses striées peuvent en revanche être plus dangereuses. ! Pour prévenir le contact, mieux vaut tout simplement les éviter...En cas de brûlure, pour soulager la douleur, il est conseillé de nettoyer la plaie à l'eau de mer et de la recouvrir de sable. Du savon moussant ou de la crème à raser peuvent également être appliqués.

Related pictures
to this article

React
to this article
Find us also on

Join our fans on

follow the news of the aquarium continuously on

Find us also on

Inscription Newsletter