Girelle

Particularismes d'espèces
Girelle : une stupéfiante transformation

Particularismes d'espèces
Hermaphrodisme
Professionnelles du camouflage, extrêmement venimeuses ou particulièrement combatives : de nombreuses espèces de l'Aquarium possèdent des particularités intrigantes !

Métamorphose de la girelle

Il est bien souvent difficile d’identifier les sexes chez les poissons. Chez certaines espèces toutefois, les mâles arborent des couleurs plus vives afin d’attirer les femelles en période de reproduction. C’est le cas de la girelle de méditerranée, Coris julis. A priori, pas de confusion possible ! Pourtant, les difficultés surviennent lorsque l'on sait que ce poisson a la particularité d’être hermaphrodite !

 
Dans la mythologie

Le mythe d'Hermaphrodite prend naissance au Ier siècle avant Jésus Christ, compté par Ovide dans ses Métamorphoses. Le fils d'Hermès et d'Aphrodite voit, lorsqu'il a 15 ans, la nymphe Salmacis le convoiter, et finir par s'agréger à lui, formant ainsi un hybride d'homme et de femme. Après plus de vingt et un siècles, les scientifiques estiment que près de 10% des espèces de poissons sont hermaphrodite et seront donc au cours de leur vie mâle et femelle.

 
Mâle ou femelle 

Chez la girelle, les femelles sont toutes des individus jeunes et de petite taille. En revanche il existe 2 catégories de mâles.

Les uns sont jeunes et présentent les mêmes couleurs que les femelles : on les qualifie de « mâles primaires ».
Les autres plus âgés, sont nommés « mâles secondaires ». Il s'agit d'anciennes femelles qui se sont transformées. De grande taille, ils sont dominants, souvent territoriaux, et possèdent des couleurs vives. Ces caractéristiques leurs permettent d'attirer les femelles et de favoriser un fort taux de reproduction.

 
Une ruse étonnante

La compétition règne entre les mâles dominants et les jeunes qui rôdent autour des femelles ! Pour arriver à leur fin, les juvéniles ne peuvent user de leur force : les dominants les repousseraient. Ils font donc preuve de "ruse" !  En profitant de leurs couleurs, identiques à celle des femelles, ils les approchent discrètement et les fécondent, en échappant au regard des mâles territoriaux !

Girelle : une stupéfiante transformation !

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur

Inscription Newsletter