Poissons tropicaux

Poissons tropicaux : des menus à la carte !

Paroles d'experts
Poissons tropicaux
Chaque mois,découvrez les aspects méconnus des espèces de l'Aquarium, à travers des informations et astuces !

Nourrir les poissons tropicaux de l'Aquarium

Des Caraïbes au Pacifique, les poissons tropicaux ont une alimentation exigeante, et demandent aux soigneurs une attention quotidienne. Labres, poissons papillons ou chirurgiens : tous doivent trouver à l'Aquarium des mets adaptés à leurs besoin dans le milieu naturel.

 

Les grandes "familles" 

Pour répondre aux besoins nutritionnels des pensionnaires, il convient de connaitre le régime alimentaire de chaque animal.

Les corallivores ne mangent que des coraux ! Les poissons papillons à bec ou perroquet sont les plus célèbres représentants.

Les algivores, peu nombreux à l'Aquarium, broutent des algues tout au long de la journée (poissons chirurgien, poissons lapin...).

Les planctonophages, fréquents à l'Aquarium, recherchent du plancton en permanence ( poissons rasoirs, ange ou apogons).

Enfin, on parle de piscivores pour les gros animaux marins, tels que les labres : ils chassent de plus petits poissons. 

 

Des rythmes adaptés

Les soigneurs de l'Aquarium s'adaptent aux besoins de chacun. Les chirurgiens jaune se délectent de salade, quand le napoléon dispose de sardines ou saumon. Les requins ont le choix entre congres ou merlus ! Tous les poissons proviennent de la criée de La Rochelle : il est primordial d'offrir aux pensionnaires des produits extrêmement frais. La nourriture est donc préparée chaque matin.

Des quantités adaptées 

 Il est important de respecter le rythme alimentaire de chacun, qui dépend principalement de leur taille. Les petits poissons sont nourris tous les jours, tandis que le repas des requins est servi deux fois par semaine.

D'autre part, en modifiant l'éclairage et la température de l'eau, les biologistes reproduisent le rythme des saisons tropicales. Cela pourrait influencer directement l'appétit de certains poissons ! Quand la température de l’eau baisse de quelques degrés, leur activité et leur métabolisme ralentissent, et leurs besoins alimentaires diminuent : ils mangent moins.

 

 

Nourrir les poissons tropicaux de l'Aquarium La Rochelle

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur

Inscription Newsletter