coraux

Les coraux en danger

Agir pour la planète bleue
Coraux
Des pollutions plastique aux découvertes de nouvelles espèces, découvrez les dossiers de l'Aquarium consacrés à l'Océan !

Les coraux en danger

Comme les forêts tropicales, les récifs de coraux constituent des écosystèmes très riches. Ils abritent 25% de la biodiversité marine mondiale, avec plus de 100 000 espèces. Ils jouent un rôle essentiel pour des populations entières : ils offrent des ressources biologiques, une activité économique (avec le tourisme), un terrain de recherche pharmaceutique. Ils protègent les côtes des phénomènes de submersion et représentent un patrimoine culturel important. Malheureusement, de multiples dangers menacent aujourd'hui leur équilibre...

 

Menaces naturelles

De tout temps, les coraux ont connu de nombreux prédateurs : les poissons perroquets ou poissons papillons se nourrissent ainsi des polypes, tout comme les étoiles de mer.

Les phénomènes climatiques (tempêtes et cyclones) jouent également un rôle destructeur. En effet, les colonies sont implantées dans des zones du globe caractérisées par des conditions climatiques particulières. Mais les récifs coralliens possèdent une capacité de résilience face à ces événements. Ils sont en effet capables de se reconstituer, bien que dix ans soient nécessaires pour qu'ils  retrouvent leur état initial.
 

Dangers liés à l'activité humaine

A ces destructions  viennent s’ajouter des menaces liées aux activités humaines. Elles peuvent avoir une origine locale, comme la pollution, les aménagements littoraux, les activités agricoles…Elles ont souvent des conséquences géographiques limitées mais affectent quotidiennement certaines portions de récifs.

D'autres atteintes sont à considérer au niveau global. C’est le cas du changement climatique, qui pourrait augmenter la fréquence des cyclones et tempêtes. L’augmentation de 1 à 2°C de la température des océans pourrait quant à elle intensifier les épisodes de blanchissement des coraux souvent à l’origine de mortalité importante sur de grandes portions de récifs. Ces différentes atteintes, ajoutées aux menaces d’origine naturelle des récifs, pourraient conduire à un dépassement de la résilience des récifs coralliens. Ils auront donc de plus en plus de mal à se reconstituer.
L’Homme est donc responsable de l'accentuation des destructions naturelles. 

 

Des prélèvements à proscrire

Bien entendu, au vu de ces menaces, il est indispensable de préserver les colonies. C'est pourquoi depuis de nombreuses années, l'Aquarium assure la reproduction des coraux avec la technique de bouturage, ce qui permet d'éviter tout prélèvement dans le milieu naturel.

 

Pour approdonfir : Exposition "Récifs de Corail, des constructions millénaires en péril", en accès libre dans le hall de l'Aquarium jusqu'à mars 2018.

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur

Inscription Newsletter