Corail trompette - Aquarium La Rochelle

Corail trompette

Caulastrea sp.
vu
Statut de conservation :

Espèce vulnérable

haut
  • Groupe
    Cnidaires
    Hexacoralliaires
  • Taille
    1m de diamètre
  • Aire de répartition

    Ces coraux se développent dans les zones tropicales de la région Indo-Pacifique.

Derrière
ce personnage

Le Caulastrea est un corail tubulaire. Au bout de chaque "tube" pousse un polype.

Il s'étend par scissiparité : la bouche se sépare en deux puis le polype entier jusqu'à ce que les deux polypes soient indépendants. Il se développe dans les lagons, les zones abritées des récifs coralliens. Les colonies de Caulastrea peuvent former des massifs de 5 m de diamètre.

 

Il se nourrit de plancton qu'il capture grâce à ses tentacules urticants la nuit. Cependant, l'essentiel des apports nutritifs est assuré par des algues microscopiques appelées zooxanthelles et hébergées dans les tissus même du corail. Il entretient avec elles une étroite symbiose. Sous l'action de la lumière et grâce au dioxyde de carbone libéré par le corail, les algues se développent à la surface du polype et lui apportent des éléments nutritifs déterminants dans l'élaboration du squelette.

 

Les polypes de cette espèce apparaissent fluorescents lorsqu'ils sont éclairés avec une lampe UV.

La fluorescence permettrait à certaines espèces de coraux de s'implanter dans des milieux où la lumière se fait plus rare. Ils sont capables de transformer les radiations bleues de la lumière solaire qui pénètre en profondeur en radiations utilisables par les algues symbiotiques qu'ils abritent dans leurs tissus.
Ces algues profitent alors d'une lumière plus favorable à leur photosynthèse.

L'artiste en scène

Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur