Aquarium La Rochelle - Les fabuleux pouvoirs des animaux marins

Les fabuleux pouvoirs des animaux marins

Animaux
Poison, intimidation, camouflage, … De nombreuses espèces marines ont recourt à des techniques de défense plus spectaculaires les unes que les autres.

Voici quelques stratégies parmi les plus impressionnantes :

 

Le camouflage

Des animaux peuvent par leur forme se confondre avec un minéral ou un végétal : on parle d’homomorphie (poisson pierre, poisson feuille…). D’autres se confondent avec leur milieu par leur coloration, on parle d’homochromie. Alors que certains portent une coloration fixe (raies), d’autres peuvent adapter leur coloration en fonction du milieu où ils se trouvent. C’est le cas des turbots et des soles.

 

Turbot - Scophthalmus maximus

 

 

Les armes

Certains animaux sont munis d’outils qu’ils utilisent activement pour se défendre en assommant (rostre du poisson scie), en piquant (épines dorsales du bar ou épines situées en bas des opercules des poissons ange) ou en coupant (scalpels des poissons chirurgien à la base de leur queue).

 

Poisson chirurgien jaune - Zebrasoma flavescens

 

 

Le poison

La plupart des grands groupes d’animaux (mollusques, échinodermes, cnidaires, « poissons à squelette osseux ») possèdent des représentants venimeux (= injection du venin) ou vénéneux (= toxique par ingestion). Les poisons peuvent être injectés par une aiguillon caduque (raie pastenague), par des épines dorsales ou operculaires (poisson pierre, rascasse, vive…) ou par des harpons projetés par des cellules urticantes (méduses et anémones de mer).

 

Méduse striée du Pacifique - Chrysaora melanaster

 

L’armure

Certains animaux sont munis d’une véritable cuirasse partielle ou complète qui protège leur corps : la coquille des mollusques (bivalves, gastéropodes…), la carapace des crustacés et des tortues, les piquants des oursins. Certains poissons possèdent eux aussi une véritable cuirasse. C’est le cas du poisson coffre ou de l’hippocampe dont le corps est recouvert de plaques osseuses.

 

Le poisson coffre à cornes (ou poisson vache) - Lactoria cornuta

 

L’intimidation

Lorsqu’ils sont agressés, certains animaux tentent d’intimider leur adversaire. Ils peuvent pour cela, augmenter leur volume en absorbant une grande quantité d’eau dans une poche de leur estomac (poisson ballon et diodon) ou en dépliant leurs nageoires pectorales de grandes tailles (rascasse, grondin volant). Certains animaux adoptent des postures d’intimidation pour effrayer leurs adversaires (requin gris de récif). Enfin, des espèces peuvent émettre des sons lorsqu’elles se sentent agressées, soit en frottant leurs dents situées au niveau de leur pharynx (poisson porc), soit en faisant agir des muscles autour de la vessie gazeuse qui agit comme une caisse de résonnance (poisson ange, grondin).

 

Poisson globe - Diodon nycthemerus

 

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur