Méduse aurélie

Aurelia aurita
ne
Statut de conservation :

Non évalué

haut
  • Groupe
    Cnidaires
    Scyphozoaires
  • Taille
    25 cm
  • Aire de répartition

    Cette espèce cosmopolite prospère sur les littoraux rocheux du monde entier. L’aurélie se rencontre le long des côtes dans les eaux peu profondes. Elle supporte facilement de grands écarts de température, de salinité et de lumière et se rencontre parfois dans les estuaires de certains fleuves européens.

Derrière
ce personnage


Les méduses appartiennent au groupe des cnidaires qui rassemble les animaux dont la bouche est entourée de tentacules urticants, comme les coraux ou les anémones de mer.

Ce pouvoir urticant est dû à des cellules qui, au moindre frôlement, s’ouvrent en libérant leur contenu : un harpon qui égratigne la peau de la victime et un venin inoculé grâce à un filament.

 
La reproduction des méduses s'effectue en deux phases successives. L'une est sexuée et fait donc intervenir des spermatozoïdes et des ovules. La rencontre des deux donne un œuf, puis une larve munie de cils. Celle-ci mènera une vie libre en pleine eau avant de se fixer.
L'autre phase est asexuée.

 

Elle débute lorsque la larve se fixe pour se développer en polype, sorte de petite anémone de quelques millimètres. Celui-ci peut se diviser pour donner naissance à un nouveau polype ou se segmenter pour se transformer en strobile, sorte d' « empilement d’assiettes » qui, à maturité, libère de minuscules méduses.

 
Les méduses se nourrissent de plancton qu’elles capturent grâce à leurs tentacules urticants. Certains spécimens peuvent atteindre 50 cm de diamètre.

Méduse était une divinité marine belle et fière de sa chevelure. Pour la châtier de sa vanité et de s’être unie à Poséidon, Athéna l’a transformée en monstre effrayant : des crocs de sanglier, une chevelure hérissée de serpents et des yeux qui transformaient en pierre ceux qui la regardaient.

L'artiste en scène

Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos 17593 fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur