Suivi des tortues - Retour à l'Océan 2020

Suivi des tortues
Retour à l'Océan 2020

Suivi des tortues
Suivez les parcours de Kawaii, Kemen et Kercambre !

 

Depuis 2008, le CESTM mène un programme de suivi satellitaire de certaines tortues marines qu’il réhabilite.

 

Il permet de suivre en temps quasi-réel les tortues remises à l’Océan. Ainsi, leurs positions enregistrées lors de leur parcours, combinées aux données de différents paramètres océanographiques, permettent de mettre en évidence les facteurs qui influencent leur parcours au large (température, courants de surface...).

 

 

Le 23 juin 2020, parmi les 8 tortues marines qui ont rejoint l'Océan, 3 étaient équipées d'une émetteur satellitaire.

Le 22 juillet 2020, une neuvième tortue a également pu retrouver l'Océan, elle aussi est munie d'un émetteur satellitaire.

 

 

KAROLINA

 

Le 20 juin 2020, une tortue marine était signalée échouée sur une plage à Doëlan, dans le Finistère (29).

 

Signalée par un promeneur, l’animal a été pris en charge par Océanopolis, correspondant du Réseau Tortues Marines Atlantique Est (RTMAE), ainsi que par l’Office Français de la Biodiversité (OFB). A son arrivée le 22 juin dernier, la jeune tortue Caretta caretta pesait 10 kg 860 pour 39,4 cm de longueur droite de carapace. Un mois plus tard, son poids avait déjà augmenté (11 kg 824) quand sa longueur droite de carapace mesurait 39.9 cm. Réhydratation, soins locaux et apport en calcium ont permis à cet individu de se rétablir et de retrouver l’Océan le 22 juillet dernier.

 

 

Equipée d’un émetteur satellitaire, cette tortue caouanne nous invite au voyage à ses côtés. 
 

 

Consulter le parcours de Karolina

 

 

KAWAII

La première tortue dont le suivi est rendu possible grâce à un émetteur est arrivée au CESTM le 18 juin 2019, après avoir été capturée accidentellement au large de Saint-Jean-de-Luz (64).

Elle pesait 2,468 kg et mesurait 24,5 cm à son arrivée.

 

 

Consulter le parcours de Kawaii

 

KERCAMBRE

Samedi 15 février 2020, un individu très affaibli est observé échoué par la Capitainerie du Port de Saint Jacques, une commune de Sarzeau, (56). Sa patte antérieure droite est sectionnée mais correctement cicatrisée.

Cet animal de 19,8 kg et 55,3 cm de longueur droite de carapace a expulsé des matières plastique 9 jours après son arrivée.

 

Consulter le parcours de Kercambre

 

KEMEN

La veille de Noël 2019, un membre de l’Office National des Forêts a observé une tortue échouée sur une plage de Mimizan (40). Son évacuation a été rendue difficile notamment en raison des horaires de marée, des forts
coefficients et du lieu de l’échouage. La patte antérieure gauche de cet individu sub-adulte de 41,6 kg et 70,5 cm de longueur droite de carapace, était mutilée.

 

Consulter le parcours de Kemen

 

 

 

 

SI VOUS OBSERVEZ UNE TORTUE ECHOUÉE :

 

Contactez sans attendre l’Aquarium La Rochelle au 05 46 34 00 00.

 

Le Centre d’Etudes et de Soins pour les Tortues Marines (CESTM) et les bénévoles du Réseau Tortues Marines Atlantique Est (RTMAE) assurera la prise en charge immédiate des individus.

 

Important : Les tortues marines sont des espèces protégées : il ne faut surtout pas les toucher, ni tenter de les remettre à la mer.

 

Merci à tous pour votre vigilance !

 

  

Réagissez
à cet article
Retrouvez-nous aussi sur

Rejoignez nos fans sur

Suivez l'actualité de l'aquarium en continu sur

Retrouvez-nous aussi sur